http://www.naturalglam.com/les-cosmetiques-bio

 

bottle-pola.jpg
Aujourd’hui dans les cosmétiques, l’argument végétal est devenu essentiel. Les produits vantent souvent leurs composants naturels, les packagings sont de plus en plus verts. Mais qu'en est-il réellement ? Face à la montée en puissance des revendications naturelles, il est de plus en plus dur de s’y retrouver. C’est pourquoi Natural Glam a souhaité vous apporter des informations claires et précises sur les réelles différences entre les cosmétiques conventionnels et les cosmétiques bio.

 

Avant tout, il est important de préciser que la fabrication des produits cosmétiques est relativement complexe : de nombreux ingrédients sont subtilement dosés pour obtenir un mélange efficace et harmonieux de type émulsion, suspension, mousses, gels...

 

 

Un cosmétique contient 4 types de composants :

  • Un excipient : il a un rôle de support du ou des principe(s) actif(s). Par sa composition, il va accélérer la pénétration de l’actif dans l’épiderme.
  • Des principes actifs : ils apportent au produit cosmétique toute son efficacité
  • Des adjuvants : souvent indispensables, les adjuvants sont les conservateurs (antiseptiques, antioxydants), les stabilisants (gélifiants et épaississants), les humectants qui empêchent la préparation de se dessécher.
  • Les additifs : ils sont tantôt facultatifs, tantôt indispensables. Il peut s'agir d'adjuvants (pour colorer, parfumer, faire mousser...), mais aussi de conservateurs ou de colorants.
  • Autres ingrédients indispensables à la formulation : émulsionnants, tensio-actifs

 

Ce n'est pas toujours évident de lire la composition des produits cosmétiques :

Ils sont définis par un code international (appelé INCI pour International Nomenclature Cosmetic Ingredients) qui oblige à mentionner le nom des ingrédients en anglais et le nom des éventuelles plantes en latin. Dans un souci de transparence, Natural Glam a souhaité vous indiquer la composition INCI ainsi que la liste précise des principes actifs de chacun des produits présentés sur le site.

 

Cependant, pour comprendre de quoi sont faits vos cosmétiques, Natural Glam vous propose ce tableau qui récapitule les différents ingrédients entrant dans leur composition.

Type de composant Cosmétiques conventionnels Cosmétiques bio
Excipients Huiles et graisses minérales, sous-produits pétroliers (paraffine, vaseline) et de synthèse (silicone) et/ ou des graisses végétales, matières premières d’origine animale Huiles et graisses végétales (d’amande douce, d’avocat, d’argan, d’olive, beurre de karité…)
Principes actifs Molécules isolées par extraction ou synthèse Actifs naturels : extraits huileux, hydroalcooliques, plantes, hydrolats, huiles essentielles...
Emulsionnants tensio-actifs Dérivés pétroliers, synthèses chimiques Dérivés de sucre, de matières premières végétales, transformés au moyen de réactions chimiques douces, avec une partie naturelle très importante.
Adjuvants
  • Conservateurs de synthèse (paraben…)
  • Stabilisants (polymères synthétiques)
  • Humectants
  • Conservateurs naturels ou « identiques naturels » (acide citrique, acide benzoïque)
  • Stabilisants naturels (dérivés de sucre et de céréales)
  • Humectants naturels
Additifs
  • Parfums : synthétiques
  • Colorants synthétiques
  • Parfums : huiles essentielles biologiques (citron, rose, géranium…)
  • Colorants naturels

bottle2-pola.jpg
- La différence entre les cosmétiques bio et les cosmétiques conventionnels vient de la qualité, de la quantité d'ingrédients ainsi que du processus de fabrication du produit.

- Dans les cosmétiques conventionnels, il y a beaucoup d’ingrédients d’origine synthétique, et persistent encore des ingrédients d’origine animale. Il est difficile d’évaluer les effets de ces produits sur notre peau après des années d’application, ni même les conséquences de ces procédés considérés comme polluants sur l’environnement.

- Les cosmétiques bio, quant à eux, sont une garantie, entre autres, du respect de l’Homme et de son environnement. Les cosmétiques bio contiennent parfois jusqu'à 95 % de principes actifs alors qu'il n'est pas rare d'en trouver moins de 1 % dans un cosmétique conventionnel.

 

Depuis les directives européennes de 1997, tout produit cosmétique doit pouvoir prouver l'efficacité qu'il revendique. C'est pourquoi, un produit subit de nombreux tests avant d'être lancer sur le marché. Concernant la cosmétique bio, les produits doivent également respecter un cahier des charges très pointu pour pouvoir obtenir un label.

 

En résumé, un cosmétique bio certifié (quelque soit le label) est assurément un cosmétique :

  • sans colorant, ou parfum de synthèse,
  • sans ingrédients issus du pétrole,
  • sans glycérine, sans paraffine, sans vaseline,
  • sans PEG ou PPG,
  • sans paraben, sans silicone,
  • sans OGM,
  • avec des emballages réduits, non polluants, et recyclables,
  • non testé sur les animaux

Pour en savoir plus sur les labels bio.

 


Blog_NG.jpg